Epicerie Fine

Epicerie Fine

  • Le marché mondial est porté par l'Europe et l'Amérique du Nord

  • La France et l'Italie sont en en plein essor

  • Le Brésil et l'Afrique du Sud se distinguent en Amérique du Sud, Moyen Orient et Afrique

Le marché de l’épicerie fine dans le monde

Conserves artisanales, tartinades originales, spécialités régionales ou produits luxueux : si l’épicerie fine a longtemps été synonyme de fête, elle s’invite désormais sur les tables au quotidien.

A l’image des consommateurs, le concept même d’épicerie fine est évolutif et regroupe de nombreux concepts et modèles économiques sous une même bannière. Car on peut trouver dans ces échoppes spécialisées aussi bien des produits d’hyper-proximité mettant en avant les producteurs locaux que des mets de luxe. Et les magasins se réinventent eux aussi, avec des boutiques spécialisées, des comptoirs dans des supermarchés ou de la vente en ligne. De quoi séduire un maximum de clients… Et avec succès.

Le marché mondial de l’épicerie fine est aujourd'hui principalement tiré par l’Europe et l’Amérique du Nord. Et ces marchés vont continuer à prospérer, les perspectives de croissance de nos voisins outre-Atlantique s’établissant à 5,9% d'ici 2023 (source : Mintel). Toutefois, c’est en Asie Pacifique que les opportunités seront les plus nombreuses, et plus spécifiquement en Inde et en Chine, où le marché de l’épicerie fine devrait croître de 5,8% par an d’ici 2025 (Source : Grand View Research). L’évolution démographique, l’émergence d’une classe moyenne avec un fort pouvoir d’achat et l’influence du style de vie à l’occidentale sont autant de facteurs qui pèseront dans la balance. En Amérique du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique, la croissance du marché sera plus modérée avec deux pays qui sortent du lot : le Brésil et l’Afrique du Sud.

En Europe, l’épicerie fine prospère grâce au fort attachement à la gastronomie des habitants du Vieux Continent. Deux pays font la course en tête avec plus de 55.000 marques dédiées au secteur : il s’agit, sans grande surprise, de la France et de l’Italie. Si l’Espagne et le Portugal sont aussi des marchés attractifs, il ne faut pas oublier les pays d’Europe de l’Est qui sont très friands de mets fins (Source : FoodDrinkEurope).

  • Le marché de l'épicerie fineest évalué entre 7 et 9 Mrd d'€

  • 3,5 % perspectives de croissance estimées d'ici 2022

  • 84 %des millénaires ont acheté des produits d'épicerie fine

Les Français amateurs d’épicerie fine

En France, le marché de l'épicerie fine est estimé entre 7 et 9 milliards d’euros, avec des perspectives des croissance évaluées à 3,5% d’ici 2022. Si les grandes surfaces détiennent la plus forte part de marché (35%), ce sont les enseignes indépendantes qui tirent aujourd'hui la croissance du secteur. La France compte plus de 5.300 épiceries fines, la plupart étant de petits commerces indépendants (Source : Xerfi).

Parmi les segments les plus dynamiques, on retrouve les boutiques mono-produit haut de gamme. Elles trustent aujourd’hui 20% du marché, soit entre 1,5 et 2 milliards d’euros, hors cavistes. Et ont su se moderniser, puisqu’elles sont présentes aussi bien physiquement qu’en ligne.

Un point important, car les jeunes sont parmi les premiers clients des épiceries fines. Selon une étude Mintel, 84% des millenials, c’est-à-dire des personnes nées entre le début des années 1980 et la fin des années 1990, ont acheté ce type de produits en 2018. C’est plus que leurs aînés de la génération X (personnes nées entres les années 1960 et 1980), qui sont 75% à avoir consommé de l’épicerie fine en 2018, et que les baby boomers, qui sont 69% à en avoir consommé.

  • 100 entreprisesà la dernière édition

  • 47% d'exposants internationaux

  • 417 produits d'épicerie fineont été sélectionnés en 2018

L’épicerie fine au SIAL

Incontournables sur les tables, les produits d’épicerie fine le seront aussi dans les allées du SIAL. Une offre très large sera en effet présentée sur le salon. En 2018, une centaine d’exposants étaient présents, dont 47% d’exposants internationaux.

Conserves, sauces et condiments, tartinables, produits sucrés, thés et cafés, boissons… Parmi les grandes marques présentes sur le salon, ont participé le réseau Comtesse du Barry ou la Confiserie de Médicis. Quant aux tendances de l’année, on notera la présence grandissante des produits vegan, à l’image du caviar vegan présenté par le Hongrois Vegan Caviar Luxury, du chocolat blanc et des boissons de riz proposées par l’Italien Sarchio, ou encore des ravioli bolognaise vegan présentés par les Ateliers bio de Provence.

Votre contact commercial dédié
pour ce secteur

INSPIRING FOOD
BUSINESS WORLDWIDE
SIAL Canada
Montreal
SIAL Canada
Toronto
SIAL China
Shanghai
SIAL India
New Delhi
SIAL Interfood
Jakarta
SIAL Middle East
Abu Dhabi
Djazagro
Algiers
Gourmet Selection
Paris
Visit SIAL Network