Santé et alimentation : zoom sur les tendances actuelles

Publié le - mis à jour le

La santé est au cœur des préoccupations des consommateurs. Cette conférence Alter’Native Food de 2018 revient sur les tendances alimentaires du moment.

Santé et plaisir : nouvelles offres de produits à la fois sains et gourmands

Cette conféfence Alter’Native Food de 2018 porte sur l’aspiration majoritaire qu’est en train de devenir le « manger sain ». Les professionnels de la restauration doivent en profiter pour proposer une alimentation équilibrée, qui soit également appréciable.

Quel est le vocabulaire des générations Y et Z en matière de santé et de plaisir ?

Impact des génération Y & Z sur la consommation alimentaire

Les générations Y & Z ont à coeur la qualité et provenance des produits alimentaires

L’arrivée des générations Y et Z est essentielle pour expliquer l’importance prise par le « healthy sexy » sur le marché. Ces générations représentent un poids important dans la population, 27% aux États-Unis et 24% en Europe. Elles ont pris le pouvoir sur les modes de communication, notamment sur les réseaux sociaux, et imposent leur vision des choses sur l’ensemble de la planète.

La particularité de cette génération est qu’elle est née avec les crises alimentaires et possède un regard différent de celui des générations précédentes. Pour elle, l’ère de l’abondance va de soi, mais elle est inquiétée par les crises alimentaires. Elle s’intéresse donc plutôt à la qualité et à la provenance des denrées alimentaires. Parmi les mots forts qui figurent dans son vocabulaire, on peut évoquer :

  • « Craft » et « artisanat » : notamment aux États-Unis, car la part de l’artisanal sur le marché américain est de plus de 10%. L’engouement pour l’artisanal a donc un réel impact. L’idée est de remettre l’humanité au centre de l’alimentation, en opposition à des produits jugés parfois trop industriels. Le non standardisé fait désormais preuve de qualité.
  • « Dégustation » : auparavant, être restaurateur signifiait être capable de cuisiner, d’accommoder les ingrédients. Si cela est toujours le cas aujourd’hui, il est également possible d’observer une réelle importance accordée à l’approvisionnement et au sourcing. Un bon chef est également capable d’identifier les bons produits et de se rapprocher des producteurs pour obtenir les meilleures matières premières. L’émergence des « food halls » en est l’illustration.
  • « Expérience » : les millennials accordent une place centrale à l’expérience. Aux États-Unis, une influenceuse a notamment fait parler d’elle en disant que le toast à l’avocat était en train de tuer l’industrie automobile. En opposant une denrée périssable à un bien automobile, elle illustrait ainsi la tendance des consommateurs à réallouer leur budget à des choses expérimentales, qui ne sont pas faites pour durer.
  • « Santé » : on observe une véritable prise de conscience en matière de santé. Il n’est pas possible de changer une domination comme celle du burger du jour au lendemain, mais une attention croissante est portée à la santé permanente. Plusieurs écoles de régime ont ainsi fait leur apparition : les flexitariens, les vegans, le « raw » (alimentation non cuite ou à moins de 42°C) ou encore le « free from » (gluten free, sugar free).

Pour Anne-Claire Pare, ces éléments de vocabulaire illustrent « cette envie de santé gourmande […] qui caractérise l’époque. »

Quels sont les concepts et les produits qui tirent parti des mouvements sains et gourmands ?

Plusieurs grandes familles de produits et secteurs d’activité profitent de ces nouvelles vagues, à l’instar du café. Le dernier Starbucks Reserve a ainsi ouvert ses portes en 2018 en réaction à l’émergence des nouveaux torréfacteurs indépendants très portés sur la santé. Ces torréfacteurs refusent les boissons gourmandes et redonnent toute la place à la dégustation du café. Les cartes proposées sont donc assez courtes, mais l’accent est mis sur le sourcing et la préparation. D’autres secteurs peuvent être cités :

  • La boulangerie offre des produits à connotation naturelle, simple et saine. En 5 ans, 500 boulangeries artisanales sont arrivées sur le marché français. Une véritable gastronomie se développe autour du pain.
  • Le libre-service met l’accent sur la santé. La chaîne Prêt A Manger propose un affichage nutritionnel poussé et de nombreuses recettes telles que des sandwichs « slim » ou des mini salades. L’aspect santé est suffisamment mis en avant par ce supermarché pour lui donner des couleurs à la mode, appétissantes pour les citadins.
  • La restauration rapide réalise également des innovations, notamment avec le développement du burger végétarien.
  • Des concepts généralistes voient le jour, avec « Pod », une enseigne de restauration rapide créée en 2005 qui propose des produits très affirmés et très engagés. 
    Concept de restauration rapide saine - Pod London

    Concept de restauration rapide saine - Pod London

  • Le phénomène touche également les desserts, avec par exemple l’émergence de pots de glace de 500 mL ne comportant que 240 calories. 

Il existe donc de nombreux concepts soutenus par l’idée de bonne santé et l’envie de manger sainement tout en ayant quelque chose d’agréable dans son assiette.

Intervenante: Anne-Claire PARE, BENTO


Zoom sur Bento

Anne-Claire Paré a fondé le cabinet de tendances Bento, qui se focalise sur trois métiers principaux, à savoir :

  • Les tendances internationales en restauration
  • Le marketing du food et de la restauration (afin de dynamiser et d’évaluer les offres existantes)
  • La création de concepts et d’insights pour innover

Bento observe les tendances françaises et internationales. En effet, même si le patrimoine culinaire est très riche en France, il est intéressant d’aller à l’étranger pour gagner en impact.