surgeles

Produits surgelés

  • 220 Mrd $ de ventes générées dans le monde entier

  • + 5,1 % de croissance prévue pour les cinq prochaines années

  • Les légumesreprésentent la majorité des ventes mondiales

Le marché des produits surgelés dans le monde

Qu’ils soient simples et non cuisinés (fruits, légumes, viandes et poissons bruts) ou plus élaborés, les produits surgelés séduisent pour leur côté pratique, qui séduit de nombreux consommateurs dans le monde.

Si bien que le marché mondial des surgelés représente près de 220 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2018, d’après Markets and Markets. Et le secteur devrait continuer de se développer pour atteindre les 231 milliards de dollars de recettes d’ici 2023 (+5,1 % en cinq ans).

En volume, ce sont les légumes (6,473 millions de tonnes), les plats cuisinés (4,973 millions de tonnes) et les produits carnés (3,378 millions de tonnes) qui concentrent l’essentiel des ventes du secteur à l’échelle mondiale.

  • 98,6 % des ménages achètent des aliments congelés

  • 9 Mrd €de chiffre d'affaires réalisés en France

  • 2 M de tonnes de marchandises par an

Les surgelés en France

Les français, aussi, ont adopté les produits surgelés depuis longtemps. Aujourd’hui, ils font partie de leur consommation quotidienne : en moyenne, 98,6 % des ménages en achètent pour un budget annuel par famille estimé à 223 € en 2016. Au global, le marché du surgelé pèse 9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France. Ce qui représente, en volume, près de 2 millions de tonnes de marchandises, d’après Syndigel.

Les produits bruts

Jouissant d’une image plus positive que les produits ultra-transformés, les produits bruts sont l’un des piliers du marché du surgelé en France. Les pommes de terres – sous toutes leurs formes – arrivent en tête des ventes avec, à elles seules, 20,2 % des ventes du surgelé en France.

Les légumes tirent également leur épingle du jeu puisqu’ils arrivent en deuxième position des plus importantes ventes du marché dans l’hexagone. Carottes, oignons, brocolis, choux fleur, courgettes… Ensemble, les légumes surgelés totalisent 19,1 % des recettes du secteur.

Les poissons, en revanche, ne rencontrent pas le même succès. A l’exception du cabillaud, toujours plébiscité par les consommateurs, les poissons surgelés ont tous accusé un recul de leurs ventes en France.

Au global, les produits de la mer surgelés sont en perte de vitesse : entre 2014 et 2017, ils ont perdu 12,9 millions d’euros de chiffre d’affaires. Ce qui en fait le segment le plus en recul de l’univers du surgelé en France ces dernières années.

Même constat du côté des viandes et charcuterie surgelées, qui perdent quelque peu l’attrait des consommateurs français. Entre 2014 et 2017, leurs ventes ont reculé de -5,5 millions d’euros sur trois ans.

Les plats préparés

A lui seul, le marché des plats cuisinés surgelés totalise 5 milliards d’euros de recettes en 2019. Mais sur ce segment, les tendances sont contrastées. Les pizzas surgelées ont ainsi vu leurs ventes croître de 5 % en 2016, la France étant, pour rappel, le deuxième plus gros consommateur de pays au monde derrière les Etats-Unis.

Les produits à base de pommes de terre et les plats tout prêts, cuits en quelques minutes, ont également vu leurs ventes progresser respectivement de 1,5 % et 0,9 %. La plus forte progression concerne les produits apéritifs surgelés, dont les ventes ont grimpé de 7,6 % sur un an, d’après les données de Kantar Worldpanel.

Inversement, d’autres catégories ont reculé en France ces dernières années. C’est le cas notamment des produits transformés contenant de la viande (bœuf, volaille, gibier ou autre), qui ont accusé un recul de -3 % en 2016.

Il faut dire que les plats cuisinés dans l’ensemble – mais surtout ceux à base de viande – souffraient jusqu’à récemment d’une méfiance de la part des consommateurs. La raison : des scandales alimentaires, dont celui de la viande de cheval dans les lasagnes, qui a été révélé au grand public en 2013.

Depuis, les fabricants ont su s’adapter et répondre aux attentes des consommateurs, en durcissant par exemple leurs process de fabrication. Résultat, la confiance des consommateurs revient peu à peu et 2019 s’annonce comme une année propice au secteur. D’après les prévisions de Xerfi, les plats cuisinés surgelés devraient en effet voir leurs ventes grimper de 2,5 % sur un an, s’alignant ainsi sur la tendance – déjà haussière – de 2018.

Les pains, desserts et glaces

Les glaces bénéficient d’un engouement certain de la part des consommateurs. En 2018, le chiffre d’affaires du secteur a grimpé de 7,8 %, à plus de 997 millions d’euros. Les desserts glacés se consomment principalement l’été, durant les fortes chaleurs, mais également en fin d’année avec les bûches de Noël glacées.

Cette hausse des ventes reste toutefois à nuancer. En effet, les dernières années n’ont pas toujours été positives pour les glaces et desserts glacés en France. Entre 2014 et 2017, les ventes de ces produits se sont même effondrées, accusant un repli de 5,9 millions d’euros.

Le pain, quant à lui, est en hausse. Une tendance qui se poursuit depuis déjà plusieurs années.

  • 390 exposants lors de la dernière édition

  • 88% d'exposants internationaux

  • 90 produits surgelés sélectionnés en 2018

Les produits surgelés au SIAL

Elément phare de l’industrie agroalimentaire, le surgelé est fortement représenté au SIAL. Et ce, sous toutes ses formes : aussi bien les produits bruts (fruits, légumes, poissons, viandes) que les plats cuisinés, les produits de panification (pains, viennoiseries, pâtisseries), les desserts et les glaces.

Lors du SIAL 2018, ce sont 390 exposants répartis sur une surface de 10.500 mètres carrés qui ont présenté une offre « produits surgelés », dont 88 % venaient de l’étranger. Si l’événement attire autant d’acteurs de ce marché, y compris à l’international, c’est à la fois pour son rayonnement – le salon attire un grand nombre d’acheteurs et de professionnels en provenance du monde entier – et pour découvrir les dernières nouveautés du secteur.

Pour cela, le SIAL Innovation est incontournable et représente une occasion unique de faire connaître un produit en train de se lancer. Il faut savoir que le secteur « produits surgelés » est l’un des plus innovants au monde. A lui seul, il représente 7 % de toutes les innovations commercialisées chaque année.

Au SIAL Innovation 2018, d’ailleurs, 90 produits surgelés ont été sélectionnés. L’un d’eux a même remporté le Grand Prix Argent SIAL Innovation : il s’agit des légumes surgelés de la marque Industrie Rolli Alimentari SPA. Ces légumes, issus de filières éco-responsables sans pesticides et emballés dans un sachet en papier biodégradable, ont été lancés début 2019 par l’italien Rolli.

Votre contact commercial dédié
pour ce secteur

Shed light on Food Planet
Discover the n°1 Food Innovation Network
SIAL Canada
Montreal
SIAL Canada
Toronto
SIAL China
Shanghai
SIAL India
New Delhi
SIAL Interfood
Jakarta
SIAL Middle East
Abu Dhabi
Djazagro
Alger
Gourmet Selection
Paris
Visit SIAL Network