Regarder plus loin

Valérie Lobry, General Manager | food tradeshow, salon alimentaire

Face à un environnement économique tout à la fois complexe et instable, les industries agroalimentaires (IAA) confirment leur aptitude à mieux réagir aux variations de la conjoncture que les autres activités industrielles. Dans les pays occidentaux, la consommation alimentaire des ménages occupe toujours une place prépondérante (14% des dépenses en France) grâce à un marché de l’offre stimulé par l’innovation. Dans les pays émergents, les croissances robustes offrent des perspectives considérables avec des consommateurs avides de nouvelles saveurs, de nouveaux modes alimentaires.

Un salon professionnel est un point d’appui salutaire, un média vivant et un outil performant pour les affaires. Il est aussi le tremplin idéal pour rebondir sur des marchés en croissance. Au cœur de l’Europe, SIAL Paris a su développer une expertise qui rayonne aux quatre coins du monde. Avec SIAL Group, les marques et les entreprises disposent d’un réseau puissant, une connexion planétaire pour saisir les opportunités de business dans les pays en croissance : les TIMBI (Turquie, Inde, Mexique, Brésil, Indonésie), sans oublier les fameux BRIC. Des pays observés par les équipes SIAL Group qui implantent des salons locaux à l’instar du lancement de SIAL Brésil cette année.  

Le rôle du SIAL est en effet de détecter les marchés porteurs aux confins de la globalisation, sans pour autant négliger les marchés de proximité : l’Europe bien sûr, et plus près encore, la France, pays du bien vivre, terre de tradition alimentaire et creuset d’innovations dues notamment à des entreprises toujours très actives.

Le SIAL 2012 à Paris-Nord Villepinte donne le pouls de l’agroalimentaire, promeut les innovations les plus pertinentes et anticipe les tendances de demain. Des tendances fortes où convergent les consommateurs du monde entier à la recherche de « mieux manger », de bio, de pratique et de traditions. Des consommateurs dont les contradictions entre snacking et fait maison, plaisir et santé obligent les industriels à repenser leurs produits., Ces mêmes contradictions invitent les industriels de l’agroalimentaire à regarder plus loin pour être au plus proche d’individus soucieux de régals sensoriels et nutritionnels. Le SIAL est le reflet de cette réalité et plus encore, il est la longue-vue idéale pour tous les professionnels de l’agroalimentaire soucieux de fixer un horizon constructif.

Valérie Lobry, Directrice Générale du SIAL